• CLD de la Mitis
  • MRC de la Mitis
  • Facebook TVM

Divers échos de Roger sur des événements estivaux

les echos roger ete 2018 600

L’été, alors que la Télévision de La Mitis fonctionne au ralenti, il s’en passe des choses dans notre belle région. Le dévouement exemplaire du directeur général, Marc Després, fait en sorte que quelques-unes d’entre elles reçoivent à tout le moins un minimum de couverture. La situation idéale qui serait d’assurer le suivi de toutes les activités exigerait l’ouverture de la Télévision communautaire 52 semaines sur 52. Pour cela, de très gros sous seraient nécessaires. Autrement dit, vaut mieux rêver, les coûts sont moins élevés. Dommage.

 

Le temps merveilleusement beau qui a sévi au cours des mois de juillet et d’août, l’affluence exceptionnelle des touristes au Bas-Saint-Laurent et en Gaspésie, ainsi que la qualité des spectacles et événements un peu partout sur le territoire, font croire à tous que la saison touristique 2018 a été de loin la plus sensationnelle des 10 ou 20 dernières années. Du blé et du bonheur pour les propriétaires de nos restaurants, hôtels, auberges, dépanneurs et cantines, ainsi qu’organisateurs d’événements.

 

Certains résidents d’autres municipalités de La Mitis m’en tiendront peut-être rigueur mais je me risque à affirmer que Sainte-Flavie mérite le titre de « municipalité de La Mitis de l’été 2018 ».Tout ou presque a fonctionné comme sur des roulettes durant au moins trois mois. La présence de la microbrasserie le Ketch en plein cœur de la municipalité dont le succès a été indéniable, et celle des 10 chalets « Domaine repos du pirate », situés le long de la 132 ouest, dans la courbe de la Pointe aux Cenelles, ont contribué au succès colossal de l’été 2018 à Sainte-Flavie. Bien sûr, ont encore et toujours été populaires, le Gaspésiana, le Centre d’art Marcel Gagnon, le Capitaine Homard, et la cantine des cantines qui a fait l’objet d’un texte élogieux dans le Journal de Québec. Succès également de l’événement culturel « Artistes en fête » présidé par mon ami Marcel Gagnon et du Marché public du week-end. Bref, Sainte-Flavie a eu les allures d’une ruche tout au cours de l’été. Et tout au long de la 132 où s’alignaient certains jours plusieurs centaines de voitures. Félicitations!

 

Il y a environ un mois, j’ai eu l’immense plaisir de faire une longue jasette avec le plus grand athlète de l’histoire de Mont-Joli, le cycliste-olympien Gervais Rioux. Deux belles heures à nous souvenir du passé, au point de remonter jusqu’à ses débuts en cyclisme à l’âge de…11 ans! Et toutes ses victoires dont celles du championnat canadien à trois reprises. Nous n’avons évidemment pas oublié sa participation aux Jeux Olympiques de Séoul en 1988. Surtout pas sa fameuse escapade en compagnie de cinq autres cyclistes. Mon cœur s’était arrêté pendant toute l’échappée. Aujourd’hui Gervais dirige en compagnie de trois autres hommes d’affaires l’entreprise Argon 18 et commandite la prestigieuse ASTANA Pro Team qui participe au fameux Tour de France. Un partenariat de plusieurs millions de dollars. J’ai eu droit à quelques confidences qui resteront … confidentielles cela va de soi. Le « petit gars de 11 ans », devenu un homme d’affaires avisé, respire toujours l’intégrité. Plus de 46 ans après notre première rencontre, je le considère toujours comme mon héros préféré. À sa retraite, je ne serais pas surpris qu’il déménage de Montréal au Bas-Saint-Laurent!

 

Quelques événements qui ont connu un succès certain sous les chauds rayons du soleil de La Mitis : Price en Fête, la Fresque’ Ô Fête de Mont-Joli, Les Sculpturales de Sainte-Luce, le Festival Western de Saint-Gabriel, Artistes en fête, de Sainte-Flavie, le tournoi de balle donnée de la Fête Nationale, à Price, le Festival du grill à Sainte-Luce. Si j’en ai oubliés, faites-le moi savoir, je rectifierai le tir avec plaisir.

 

Après une belle carrière de cinq ans   avec les Carabins de l’Université de Montréal, le footballeur priçois Alex Cromer-Émond poursuit ses études de médecine dans un hôpital de Québec. Sans doute aurait-il pu jouer dans la ligue canadienne de football mais les salaires y sont peu élevés. Jeune homme très brillant, Alex a choisi la sécurité et une profession à la hauteur de ses nombreux talents Je connais un papa qui doit être très fier de son fils. Bonne chance Alex!

 

Merci à l’ex-préfet de la MRC de La Mitis et ex- maire de Les Hauteurs, Noël Lambert, qui m’a remis un exemplaire du livre du 100è anniversaire de la municipalité de Les Hauteurs. Amis sommes-nous depuis que Noël a choisi Les Hauteurs comme lieu de résidence. La remise du livre s’est fait lors d’un petit- déjeuner à Mont-Joli s’il vous plaît. Pour les curieux : notre discussion n’a jamais porté sur ses années de mairie et le temps consacré à la préfecture. N’allez pas croire, cependant, que tous les petits coups reçus dans les jarrets, surtout à la préfecture, il les a complètement oubliés! Il m’en a déjà parlé et il connaît leurs auteurs…!

 

Un livre sur Mont-Joli écrit par un Mont-Jolien, monsieur Langis Dufour, ça vous intéresse? « Surveillance » tel est le titre du premier roman de celui qui donnait plutôt jusqu’ici dans la poésie. Vous pouvez vous le procurer en téléphonant au 418-750-6570. Belle occasion de parler à l’auteur lui-même.

 

Difficile de croire que des élections générales auront lieu au Québec le 1er octobre prochain tant se font rares les discussions sur le sujet dans les restaurants ou autres endroits publics. Il est vrai que tous les « analystes » prédisent une victoire facile pour la Coalition Avenir Québec et une autre encore plus facile pour le député sortant dans Matane-Matapédia, Pascal Bérubé.

 

Texte Roger Boudreau

Nos coordonnées

Télévision de La Mitis

1806, Isidore-LeChasseur
Mont-Joli (Québec)
G5H 2Z4
Bur. : 418-775-2842

Courriel :     Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

Facebook : http://www.facebook.com/TelevisionLaMitis