• CLD de la Mitis
  • MRC de la Mitis
  • Facebook TVM

Divers échos de Roger Boudreau

 

les echos 26 juin 2020 600 v2

 

En cette dernière de cette saison écourtée à moins d'un relent d'une inspiration estivale .......

 

 

Pour la première fois depuis que la terre a retrouvé une partie de ses activités, j’ai pris un excellent repas dans un restaurant, plus précisément au Centre d’Art Marcel Gagnon, de Sainte-Flavie. Les propriétaires n’ont pas raté leur coup ni dans l’aménagement de la salle à manger, ni dans le service, ni dans la qualité de la nourriture. Tout était à point pour plaire à la clientèle. De très beaux souvenirs me sont revenus en mémoire, notamment le Grand Rassemblement de 1986, la créativité de Marcel Gagnon, un garçon exceptionnel dont le cerveau fourmillait constamment d’idées nouvelles, ainsi que les agrandissements et ajouts qui ont parsemé au fil des ans ce merveilleux Centre d’Art dont la réputation et la notoriété dépassent largement les frontières de l’Amérique du Nord. Aujourd’hui, Guillaume, l’un des fils de Marcel, assure avec compétence et professionnalisme la pérennité de ce petit bijou. Comble de bonheur pour ma première sortie, j’accompagnais ma très bonne amie Sonia Lévesque, la géniale directrice des communications à la Ville de Mont-Joli.

 

 

Une fois mis le nez dehors pour de bon, ce même soir, mon ami de toujours Gaétan Morissette, m’a invité à faire une virée dans l’une des magnifiques municipalités de La Mitis, Métis-sur-Mer. Tout pour enchanter l’œil et susciter l’intérêt de Gaétan dont la caméra n’est jamais bien loin dans sa voiture. Heureusement, nos vaillants policiers de la SQ ont beaucoup à faire avec la circulation dense de ce début d’été endiablé. Je dis cela parce que Gaétan se promène de gauche à droite et de droite à gauche pour photographier des mouettes sur des rochers, des groupes de piétons, des maisons à couper le souffle. Ce soir-là, il a été dans l’obligation de se priver d’un magnifique coucher de soleil, quelques nuages jouant aux trouble-fêtes dans une journée qui avait pourtant été magnifique et… trop chaude!

 

La députée bloquiste d’Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia Kristina Michaud a ouvert un 4è bureau, cette fois à Price. Les méchantes langues diront qu’elle a sans doute voulu faire plaisir au maire de l’endroit, Bruno Paradis, par hasard préfet de la MRC de La Mitis. Et puis après ? Monsieur le préfet va poursuivre son excellent travail de défenseur des intérêts de TOUTES les municipalités de la MRC de La Mitis, peu importe l’emplacement du bureau de madame la députée. Vous voulez l’avis d’un pronostiqueur de haut calibre - l’auteur de cette chronique! – je prédis que madame la députée déménagera son bureau mitissien dans les locaux neufs de la MRC de La Mitis une fois les travaux terminés à Mont-Joli!

 

Le maire de Mont-Joli, Martin Soucy, est facile à interviewer, a réponse à tout, n’a presque pas besoin de fouiller dans ses dossiers mais a un vilain défaut comme j’ai pu le constater durant notre dernière entrevue, vendredi dernier. Monsieur le maire nous met l’eau à la bouche en nous lançant six ou sept primeurs en prenant soin de nous interdire de les publier!!! Il lui manque toujours l’accord définitif de l’un ou de l’autre, le dossier n’est pas tout à fait fignolé, nous met sur la piste mais pose les freins au moment de franchir le pont, bref, connaît le Gimmick. L’été étant une saison propice au pardon, je cours le risque de vous livrer au moins une primeur émanant de notre maire : le Stade du centenaire sera DÉMOLI! Place à des espaces de stationnement mais surtout à un commerce fort réputé.

 

Au cours des derniers mois, j’ai relu une quinzaine de livres dont ceux d’une collection d’hommes célèbres – mes excuses aux femmes célèbres – comprenant notamment Lincoln, Staline, Hitler, Robespierre, Raspoutine et mon politique préféré, Churchill. Mais, j’ai surtout regardé de très nombreux films dont le sujet a été tiré de faits « vécus » Dit-on. Le dernier en lice : « Anna et le roi » . L’histoire d’Anna Leonowens arrivée au Siam où elle doit assurer l’éducation des…58 enfants du roi Mongkut. En lisant quelque peu sur l’histoire du Siam, on finit par comprendre que l’écrivaine en a mis plus que le client en demandait. C’est la merveilleuse actrice devenue réalisatrice Jodie Foster qui personnifie l’enseignante anglaise. Un film de plus de deux heures qui nous change radicalement des films d’amour tournés dans des décors « en carton ». À chacun ses goûts.

 

Ayant dit ces méchancetés contre la nouvelle vague de films ou téléfilms que je regarde malgré tout, parce que pour moi le cinéma est un divertissement non un cours universitaire, Il est des comédiens et comédiennes que j’aime beaucoup mais pas les scénaristes s’il vous plaît dont la plupart semblent n’avoir aucune imagination.

 

Malgré tout, la plus belle citation de la trentaine de films et téléfilms que j’ai visionné durant la pandémie, est tirée du film « Le temps d’un automne ( 2002) et elle a trait à l’amour : « Notre amour est comme le vent : je ne peux le voir mais je peux le sentir ».

 

Sur ce, je vous souhaite un très bel été, assez chaud pour ne pas trop s’habiller, mais pas trop chaud pour se dévêtir complètement. Aux municipalités vivant du tourisme durant la belle saison, je me croise les doigts pour que la chance soit avec vous.

Nos coordonnées

Télévision de La Mitis

1806, Isidore-LeChasseur
Mont-Joli (Québec)
G5H 2Z4
Bur. : 418-775-2842

Courriel :     Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

Facebook : http://www.facebook.com/TelevisionLaMitis