• CLD de la Mitis
  • MRC de la Mitis
  • Facebook TVM

Écho de Roger sur Michel Tremblay qui tape sur Henri Paradis et Albert CÔté

les echos michel tremblay 600

Michel Tremblay tape sur la tête d’Henri Paradis et Albert Côté.  Dans ses Mémoires Politiques qu’il vient de publier, l’ex-député et maire de Rimouski, Michel Tremblay, s’en prend à deux de ses ex-collègues libéraux, Henri Paradis de la circonscription de Matapédia et Albert Côté du comté de Rivière-du-Loup.

 

En 1986, lors d’une visite du ministre de l’Enseignement Supérieure, Claude Ryan, les responsables de l’INRS, océanographie avaient sensibilisé ce dernier à leur projet d’agrandissement du Centre Océanographique   évalué à 4,5 millions de dollars.

 

« Je suivais la progression du dossier jusqu’à ce que mon collègue et voisin de comté, Henri Paradis s’amène à l’Assemblée Nationale avec le maire de Mont-Joli, Jean-Louis Desrosiers. Ces derniers, sans m’avertir rencontraient le ministre pour que ce projet se réalise à l’Institut Maurice-Lamontagne » écrit monsieur Tremblay dans ses mémoires.

 

Finalement, le projet se réalisera à Pointe-au-Père.

 

Cela n’empêche pas l’ex-député libéral de Rimouski d’écrire : « Quelle vacherie de la part d’un collègue. C’est ça la politique! »

 

Puis, pratiquement dans le même souffle, monsieur Tremblay s’en prend cette fois à son collègue de Rivière-du-Loup qu’il décrit de la façon suivante : « Que dire du p’tit Albert Côté de Rivière-du-Loup? »

 

« Malheureusement, le projet de la prison de Rimouski a été réduit d’une vingtaine de places suite au « braillage » du p’tit Albert Côté, député de Rivière-du-Loup et son complice Marc-Yvan Côté qui ont réussi à convaincre Gilles Rémillard, ministre de la Sécurité Publique, que Rivière-du-Loup avait aussi besoin d’une prison » écrit encore Michel Tremblay.

 

Il se vide de nouveau le cœur mais cette fois contre celle qui l’a défait lors des élections suivantes, Solange Charest. « Pour compléter ce dossier lors de l’inauguration c’est Solange Charest qui a a présidé la cérémonie. Maire de Rimouski, je suis invité à la cérémonie mais assis dans l’assistance. On n’avait pas jugé bon de mentionner ma présence ni ma participation comme ex-député à la réalisation du projet ».

 

Et de conclure avec un peu beaucoup de cynisme l’ex-maire de Rimouski : « Je pardonne à Solange Charest car elle avait oublié le protocole »!

 

Le reste des Mémoires Politiques n’est, toutefois pas, à l’avenant et Michel Tremblay écrit beaucoup sur ses réalisations comme député et maire de Rimouski. 

 

Roger Boudreau

Nos coordonnées

Télévision de La Mitis

1806, Isidore-LeChasseur
Mont-Joli (Québec)
G5H 2Z4
Bur. : 418-775-2842

Courriel :     Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

Facebook : http://www.facebook.com/TelevisionLaMitis