• CLD de la Mitis
  • MRC de la Mitis
  • Facebook TVM
×

Avertissement

Échec du chargement du fichier XML

Château Landry, le maire Bélanger contre-attaque.

Selon le maire de Mont-Joli, Jean Bélanger, le projet de rénovation du Château Landry donne présentement lieu à une vaste campagne de désinformation de la part de ses opposants. Plusieurs éléments véhiculés sont incomplets ou, pire, carrément faux. Pour M. Bélanger, la phase 1 de la rénovation du Château Landry vise essentiellement à mettre un frein à la détérioration de cet édifice patrimonial par la restauration de l’enveloppe extérieure. Si aucun geste n’est posé, la bâtisse continuera de dépérir et il sera trop tard pour agir, dit-il. De nombreux citoyens déplorent encore aujourd’hui la disparition de beaux édifices comme les succursales de la Banque de Montréal ou de la Banque Nationale ou encore le magasin Santerre. « Ne rien faire équivaut à condamner le Château Landry, un témoin de notre histoire et de celle de la Famille Landry dont la contribution suscite notre fierté », commente le maire de Mont-Joli, Jean Bélanger. En plus du revêtement extérieur et des toitures, les travaux porteront sur la mécanique, l’électricité, la plomberie et la protection incendie ainsi que sur certains aménagements intérieurs afin que le bâtiment puisse être utilisé immédiatement et générer des revenus. Les coûts de la rénovation ont été estimés par la firme d’architectes Beaudet, Faille, Normand à 925 082 $. Le Ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine du Québec a accordé une subvention de 464 100 $. La Caisse populaire Desjardins participe à hauteur de 75 000 $, le Club Rotary pour 30 000 $ et Bois BSL par l’entremise de son PDG, Gino Ouellet, injecte 25 000 $ au projet. « L’appui financier aux travaux provenant de sources autres que la Ville se situe donc à 65% laissant aux mont-joliens une part de 35% », ajoute le maire Bélanger.La subvention de Québec doit être utilisée rapidement (au plus tard le 31 mars 2011) sans quoi elle nous sera retirée, comme le veulent les règles. Il faut donc agir maintenant ou accepter que le Château Landry disparaisse du cœur de Mont-Joli. « Nous sommes nombreux à croire qu’une ville sans âme abandonne son passé. Ne commettons pas cette erreur. Il n’y a rien de contradictoire pour des gens avant-gardistes à vouloir protéger le patrimoine », de dire Jean Bélanger. Il est important de préciser que la signature du registre constitue un geste d’opposition au projet. « Certains entretiennent la confusion et laissent croire qu’il s’agit plutôt d’un appui à la rénovation du Château. Nous souhaitons éviter la tenue d’un référendum dont le coût peut atteindre 50 milles $ en plus de nous diviser au moment où Mont-Joli connaît un essor économique qui fait l’envie de nombreuses municipalités », ajoute le maire. « Continuons à travailler ensemble au développement de notre collectivité au lieu d’accorder trop d’importance aux chercheurs de scandales dont les motivations relèvent davantage de la vendetta personnelle », de conclure Jean Bélanger.

Nos coordonnées

Télévision de La Mitis

1806, Isidore-LeChasseur
Mont-Joli (Québec)
G5H 2Z4
Bur. : 418-775-2842

Courriel :     Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

Facebook : http://www.facebook.com/TelevisionLaMitis