• CLD de la Mitis
  • MRC de la Mitis
  • Facebook TVM

La CS des Phares : un déficit de 2,9 millions de $ présage de temps difficiles

 

tudeau-raymond-hd-20121026-001

Le train de compressions imposé depuis 2011-2012 aux commissions scolaires hypothèque de plus en plus les services qu’offre la Commission scolaire des Phares. Le budget 2012-2013 prévoit un déficit de 2,9  millions de $ auquel vient s’ajouter, pour 2013-2014, une compression de plus 3 millions de $ déjà annoncée dans le budget Marceau. En 3 ans, le total est maintenant au-delà de 6 millions de $ en compressions.

Pour Jean-François Parent, directeur général, la situation est déplorable : « Nous devrons accentuer les coupes administratives, rehausser des coûts afférents et tenter de soutenir les établissements avec, tout compte fait, moins de ressources. Cela aura un impact sur l’élève. » « Nous avons tout fait pour préserver les services à l’élève, mais là le gouvernement, dans son exagération et son obsession du déficit zéro, hypothèque l’avenir de l’éducation », clament d’une seule voix Messieurs Tudeau et Parent.

La dernière évaluation, faite en janvier 2013, a permis de déterminer que les frais de gestion de la Commission scolaire des Phares sont en deçà de 3 %, à 2,96 %.  Sur un budget total de 109 millions de $, il devient impossible d’abaisser ces coûts de gestion sans imploser. Il faut regarder ailleurs que dans les frais de gestion » soutient le directeur général, Jean-François Parent.

Notons que le budget de la CS des Phares, pour l’année 2013-2014, sera adopté par les membres du conseil des commissaires lors de la réunion du 25 juin 2013.

Stages en biogéographie côtière et en risques naturels - Deux universités d’été sur le terrain en Gaspésie

 

uqar-universitedete-20130225

L’UQAR offrira deux universités d’été en Gaspésie au cours des prochains mois : l’une en environnement, géomorphologie et risques naturels, en mai, et l’autre sur la biogéographie côtière, montagnarde et alpine, en août. Se déroulant sur le terrain, ces stages intensifs proposent plusieurs excursions mariant la pratique à la théorie.

Destinée aux universitaires et aux professionnels, l’université d’été en environnement, géomorphologie et risques naturels dans l’Est-du-Québec se déroulera du 5 au 18 mai. « Cette formation de 6 crédits universitaires a pour objectif de familiariser les étudiants avec la notion de risques naturels, d’évolution du paysage et de leur gestion », précise Antoine Morissette, auxiliaire d’enseignement et de recherche en géographie. Le nombre de participants à ce stage est limité à 25 pour des raisons pédagogiques et logistiques.

L’université d’été en biogéographie côtière, montagnarde et alpine se tiendra, quant à elle, du 11 au 17 août dans le Parc national de la Gaspésie et au nord de la péninsule gaspésienne. Cette formation de 3 crédits s’adresse aux universitaires, aux collégiens et aux professionnels et est limitée à 30 participants. « C’est une occasion particulière d’étudier sur place plusieurs sous-disciplines de la biologie, comme l’aménagement, l’écologie, la conservation, la gestion et l’habitat, de même que de la géographie, telles la géomorphologie, la dynamique fluviale et la gestion de risque, selon une approche multidisciplinaire », indique Geneviève Allard, coordonnatrice du Groupe de recherche sur les environnements nordiques BORÉAS.


Plusieurs professeurs de renom de l’UQAR participent à ces universités d’été, dont Simon Bélanger, Pascal Bernatchez (titulaire de la Chaire de recherche en géoscience côtière), Thomas Buffin-Bélanger, Gwenaëlle Chaillou (titulaire de la Chaire de recherche en géochimie des hydrogéosystèmes côtiers), Richard Cloutier, Clermont Dugas, Bernard Hétu, Guillaume Marie, Luc Sirois (titulaire de la Chaire de recherche sur la forêt habitée) et Martin-Hugues St-Laurent.

Les étudiants qui souhaitent bénéficier d’une bourse EnviroNord pour participer à ces stages ont jusqu’au 1er mars pour déposer leur demande. « Ces bourses visent à encourager la formation interdisciplinaire en recherche de terrain », précise Mme Allard. Les inscriptions aux deux universités d’été seront ouvertes du 25 février au 8 mars.  Il sera possible de s'inscrire après cette date si le ratio maximum d’étudiants n'est pas atteint.

Ces stages intensifs sont offerts grâce à la collaboration de l’UQAR, du Groupe de recherche sur les environnements nordiques BORÉAS, du programme de formation FONCER sur les environnements nordiques EnviroNord, du Parc de la Gaspésie et de la Municipalité de Mont-St-Pierre. Pour plus de renseignements, on peut consulter le site www.uqar.ca/etudes/universites-dete/.

La persévérance scolaire sous les couleurs et emblèmes des drapeaux!

 

emond-laurent-enfants-20130222

Lors du 65e anniversaire du drapeau du Québec, l’école Saint-Rémi a eu le plaisir d’accueillir Monsieur Laurent Emond, maire de Price. Il nous a relaté l’historique du drapeau de notre province (couleur, emblème, etc.). Cette belle rencontre a suscité l’intérêt des jeunes à tel point qu’un projet a pris naissance au sein de l’équipe du préscolaire, de relater les enseignantes Kathleen Bernier et Hélène Ratté. La première phase du projet fût l’exploration d’atlas, de dictionnaires et d’encyclopédies dans le but de faire le choix individuel d’un pays.  Il y avait donc 24 drapeaux différents dans nos deux classes. Les élèves ont reproduit leur drapeau avec beaucoup de persévérance et d’efforts. Par la suite, il y a eu une deuxième phase dans ce projet, soit la création de leur propre drapeau. Après beaucoup de réflexions, d’observations, d’essais et d’erreurs, les jeunes ont vu se concrétiser le fruit de leurs efforts : leur drapeau! Le projet s’est conclu par la présentation des réalisations à Monsieur le maire.  Ce dernier a été étonné de voir tout ce qui a été réalisé grâce à sa rencontre et à la persévérance déployée par les élèves du préscolaire, de conclure Kathleen Bernier et Hélène Ratté, enseignantes au préscolaire à l’école Saint-Rémi de Price.

Résultats de l’Expo-sciences locale de l’école du Mistral

expo-sciences-mistral-2013

 

Le jeudi 7 février dernier avait lieu l’évaluation des travaux présentés lors de l’Expo-sciences locale de l’école du Mistral à Mont-Joli. Les équipes suivantes ont obtenu leur place pour l’Expo-sciences régionale qui aura lieu à l’école Paul-Hubert, du 22 au 24 mars prochain :
En 1ère position : Joanie Briand et Samantha Forcier-Guimond de 5e secondaire pour le projet « L’énigme de petit sel »
En 2e position : Marie-Phillip Bernier et Audrey Pineau de 5e secondaire pour le projet « SOS le stress »
En 3e position : Gabriel Dufour-Langlois et Marc Couillard-Larocque de 5e secondaire pour le projet « Conquête de l’infiniment petit »
En 4e position : Philippe St-Cyr et Marc-Antoine Bergeron-Gauthier pour le projet « La science de la fonte »
En 5e position : Martin Bernier et Dominic Fillion de 5e secondaire pour le projet « Le pancréas en mode manuel »
En 6e position : Evelyne Marchand de 4e secondaire pour le projet « Saveur de molécule »
En 7e position : Carolan Bouchard et Jennifer Huard de 5e secondaire pour le projet « Bébé sous la loupe »
En 8e position : Mélanie Gagnon et Sarah Roussel de 3e secondaire pour le projet « La vie dans ma bulle »
En 9e position : Carolyn Gagnon et Sarah Ouellet de 5e secondaire pour le projet « Tic Tac Tique Tac »

Nous félicitons tous les gagnants ainsi que tous les participants qui ont fait de cette 16e édition une réussite remarquable. À tous ces heureux élus, nous souhaitons bonne chance pour la prochaine étape régionale, de dire la porte-parole du comité organisateur, Johanne Belzile.


 
Rangée arrière de gauche à droite : Gabriel Dufour-Langlois, Marc-Antoine Bergeron Gauthier, Martin Bernier, Marc Couillard-Larocque, Philippe St-Cyr, Carolan Bouchard, Marie-Philip Bernier.
Rangée avant de gauche à droite: Joanie Briand, Samantha Forcier-Guimond, Mélanie Gagnon, Sarah Roussel, Evelyne Marchand, Jennifer Huard et Audrey Pineau. Sont absentes Carolyn Gagnon et Sarah Ouellet.

La journée « Les filles et les sciences, un duo électrisant! », un succès sur toute la ligne

uqar-sciences-jeunes-fevrier2013

 

Samedi le 16 février à l’UQAR, s’est tenue la 14e édition de la journée Les filles et les sciences, un duo électrisant! Organisée par le Carrefour des sciences et technologies de l’Est du Québec, cette journée vise à démystifier les sciences et à favoriser le contact entre les jeunes filles et des scientifiques, surtout des femmes, œuvrant dans différents domaines.

Cette année, 225 jeunes filles de Secondaire II et III, accompagnées par 22 intervenants scolaires, ont participé à cette journée. Les jeunes filles provenaient d’environ 70 municipalités du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie dont : Matane, Sainte-Luce, Causapscal, Amqui, Pohénégamook, Cabano, Rivière-du-Loup et Rimouski. Pour la première fois, des jeunes filles venant d’aussi loin que Murdochville, Mont-Louis, Cap-Chat, Ste-Anne-des-Mont et Chandler ont pu participer grâce à une commandite pour le transport et au Cégep de Rimouski pour l’hébergement.

Chaque jeune fille a pu participer à deux des 22 différents ateliers présentés en avant-midi. Certaines ont fabriqué du papier, d’autres ont fait de la cuisine moléculaire, du parfum ou du savon; elles ont travaillé sur le design d’un véhicule, ont fait de l’astronomie, de la modélisation ou ont créé une animation en informatique, pour ne nommer que quelques ateliers. En après-midi, elles ont relevé le défi de construire une lunette de Galilée et se sont ensuite transformées en détectives pour résoudre une énigme.
Les membres du comité organisateur remercient l’Université du Québec à Rimouski, les 65 bénévoles qui ont participé à la journée et les nombreux commanditaires de l’évènement, qui ont tous contribué à son succès.

À la fin de la journée, plusieurs prix ont été distribués aux participantes. Le voyage à la Baie James, remis par madame Alexandra Nolet de Hydro-Québec, a été remporté par Jade Vallée de l’école secondaire Armand-Saint-Onge d’Amqui.

Parmi les commentaires recueillis à l’issue de la journée, l’une des jeunes filles a écrit : « Je ne savais pas quoi faire, maintenant je sais que la science, c’est mon domaine » et une autre, « J’ai confirmé mon intérêt pour les sciences ». Avec de telles réactions, on peut dire mission accomplie!

Roselyne Escarras, Nicole Marquis et Johanne Parent

Carrefour des sciences et technologies de l’Est du Québec

Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nos coordonnées

Télévision de La Mitis

1806, Isidore-LeChasseur
Mont-Joli (Québec)
G5H 2Z4
Bur. : 418-775-2842

Courriel :     Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

Facebook : http://www.facebook.com/TelevisionLaMitis