• CLD de la Mitis
  • MRC de la Mitis
  • Facebook TVM

Conférence de presse sur l'entente Canada - Québec éliminant le trou noir pour les travailleurs saisonniers

masse dupuis 600

 

Afin que tous les Canadiens puissent participer à une économie axée sur l’innovation et y prospérer, le gouvernement du Canada et le gouvernement du Québec prennent des mesures immédiates pour s’assurer que les travailleurs des industries saisonnières aient accès au soutien nécessaire au moment où ils en ont le plus besoin.   

           

Le député fédéral d’Avignon–La Mitis–Matane–Matapédia, Rémi Massé, au nom du ministre fédéral de la Famille, des Enfants et du Développement social, l’honorable Jean-Yves Duclos, ainsi que le ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale du gouvernement du Québec, François Blais, ont annoncé la signature d’une entente de transfert de 6,4 millions de dollars au gouvernement du Québec afin d’offrir des formations de même qu’un soutien financier aux travailleurs des industries saisonnières et un soutien aux entreprises des industries saisonnières.

 

Dans le cadre d’un projet pilote, ce transfert permettra au gouvernement du Québec de bonifier ses programmes de formation et son soutien financier pour répondre aux besoins des travailleurs des industries saisonnières. Le projet pilote vise également à offrir un soutien financier durant la formation, ainsi qu’un soutien financier bonifié aux entreprises des industries saisonnières qui acceptent de prolonger la période d’emploi de leur main-d’œuvre pour leur donner une formation.

 

Avant même la signature de cette entente, le Québec a été proactif en mettant en œuvre son projet pilote visant à soutenir les travailleurs des industries saisonnières. Les directions régionales de Services Québec des régions touchées travaillent déjà depuis plusieurs semaines avec leurs partenaires afin de mettre à jour et de bonifier les activités de formation offertes à l’ensemble des travailleurs, y compris ceux des industries saisonnières.

 

Au cours des prochains mois, le gouvernement du Canada continuera de travailler avec le gouvernement du Québec pour faire en sorte que les travailleurs des industries saisonnières aient accès à de la formation axée sur les compétences et à du soutien à l’emploi lorsqu’ils en ont le plus besoin.

Les faits en bref

Les fonds versés dans le cadre de cette entente font partie de l’engagement annoncé dans le budget fédéral de 2018 d’aider les travailleurs des industries saisonnières qui ont épuisé toutes leurs prestations d’assurance‑emploi, mais qui attendent toujours d’être rappelés pour reprendre leur emploi saisonnier. Ainsi, en 2018-2019, Emploi et Développement social Canada réaffecte 10 millions de dollars à même les ressources ministérielles existantes dans le but d’offrir un soutien du revenu et de la formation aux travailleurs des industries saisonnières. Le budget de 2018 propose également d’investir 80 millions de dollars en 2018-2019 et 150 millions de dollars en 2019-2020 afin de soutenir les travailleurs des industries saisonnières.

 

Le gouvernement du Québec est responsable de la formation de la main-d’œuvre et, dans ce contexte, il conclut des ententes de transfert avec le gouvernement fédéral pour appuyer le déploiement de son offre de service sur l’ensemble de son territoire. Dans le cadre de ces ententes, le Québec s’assure de préserver sa maîtrise d’œuvre et toute la flexibilité nécessaire pour offrir des mesures et des services d’emploi qui permettent de répondre aux enjeux uniques de ses régions, de ses travailleurs et de ses industries.

Pour aider les travailleurs des industries saisonnières ayant épuisé leurs prestations d’assurance-emploi, dans le cadre d’un projet pilote, le Québec bonifiera leurs allocations de participation à des formations pour qu’elles soient équivalentes à la prestation d’assurance-emploi qu’ils recevaient. L’allocation versée ne pourra pas être inférieure au montant habituellement octroyé aux participants québécois de l’assurance‑emploi qui s’inscrivent à des formations, soit 300 dollars par semaine.

 

Le projet pilote mis en place par le gouvernement du Québec permet également de soutenir les entreprises voulant accroître leur productivité en misant sur le développement des compétences de leurs travailleurs. Les entreprises saisonnières pourront obtenir un remboursement de 100 % des dépenses de formation admissibles, incluant les salaires de leur main-d’œuvre jusqu’à concurrence de 20 dollars de l’heure afin que les travailleurs des industries saisonnières puissent participer à des activités de formation en entreprises avant ou après la saison d’opération. Les travailleurs participants seront donc salariés pendant une plus longue période, ce qui retarderait leur période de chômage et pourrait leur donner droit à un plus grand nombre de semaines de prestations d’assurance emploi.

 

À l’initiative du ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale, les directions régionales de Services Québec des régions touchées travaillent déjà depuis plusieurs semaines avec leurs partenaires afin de mettre à jour et de bonifier les activités de formation offertes à l’ensemble des travailleurs, y compris les travailleurs des industries saisonnières. Cet exercice se fait en continu. Bien que certaines régions soient davantage touchées, les travailleurs des industries saisonnières de l’ensemble des régions du Québec sont admissibles au projet pilote.

 

Le gouvernement du Canada offre des mesures supplémentaires pour aider les travailleurs des industries saisonnières, notamment le projet pilote Travail pendant une période de prestations de l’assurance-emploi, et d’autres mesures flexibles qui permettent aux prestataires de l’assurance-emploi de repousser les semaines où les prestations seront réduites.

 

Nos coordonnées

Télévision de La Mitis

1806, Isidore-LeChasseur
Mont-Joli (Québec)
G5H 2Z4
Bur. : 418-775-2842

Courriel :     Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

Facebook : http://www.facebook.com/TelevisionLaMitis